spot_img
HomeImmobilierCe qu’il faut savoir en matière d’estimation immobilière

Ce qu’il faut savoir en matière d’estimation immobilière

Qu’est-ce qu’une estimation immobilière ?

Une estimation est une prévision de l’avenir basée sur les performances passées et les tendances actuelles. L’estimation immobilière est la prédiction basée sur le coût du projet et le résultat. En général, il existe deux types d’estimations différentes : les estimations de construction et les estimations architecturales. Les estimations de construction précisent le coût de la construction d’une structure en fonction d’un ensemble de conditions, telles que le type de structure, la taille du bâtiment, les matériaux utilisés et le coût de la main-d’œuvre. Une estimation architecturale, quant à elle, évalue le coût d’un projet sur la base de la conception créée par les architectes. Elle précise les éléments que vous devez inclure dans la conception et leur coût associé.

Ce qu’il faut savoir avant de faire une estimation

Avant de commencer à estimer, vous devez comprendre les objectifs du projet afin de déterminer ce dont vous avez besoin en matière de conception architecturale. Voici quelques éléments à connaître avant d’estimer un projet : Les notes autocollantes jaunes sont un excellent moyen de mettre vos idées sur papier avant de commencer à estimer. – Le programme que vous utiliserez – Avant de commencer à estimer, vous devez décider du programme que vous utiliserez pour créer vos estimations. Certains programmes sont meilleurs que d’autres, mais différents programmes sont meilleurs pour différents projets. – Le type de projet – Bien que vous puissiez estimer un large éventail de projets, certains types de projets sont mieux adaptés à certains programmes. Par exemple, certains programmes conviennent mieux aux projets commerciaux, tandis que d’autres fonctionnent mieux pour les maisons unifamiliales. Vous devez également garder à l’esprit que le même programme peut avoir des interfaces différentes pour différents types de projets. – Les objectifs du projet – Avant de commencer à estimer, vous devez mieux comprendre les objectifs du projet. Par exemple, si vous travaillez avec un client qui essaie de minimiser son budget, vous devez réduire le coût du projet autant que possible. – Les produits livrables souhaités – Le type de projet que vous estimez déterminera ce que vous devez inclure dans l’estimation. Par exemple, si vous estimez un projet qui comprend des dessins, vous devez vous assurer que les dessins sont à l’échelle et suffisamment détaillés pour communiquer l’intention de votre projet.

Comprendre vos contraintes

Les contraintes sont des limitations qui affectent le résultat d’un projet. Lorsque vous définissez les objectifs du projet, vous rencontrez également des contraintes qui ont un impact sur la conception et le coût du projet. Pour minimiser l’impact de ces contraintes, vous devez comprendre ce qui suit : – Contraintes de conception – Ce sont des restrictions qui proviennent de la conception elle-même, comme l’emplacement du projet, la taille du site ou le type de code de construction qui s’applique au projet. – Contraintes environnementales – Il s’agit de facteurs, tels que la topographie du site, les conditions du sol ou les services publics souterrains, qui affectent le résultat d’un projet. – Contraintes juridiques – Il s’agit de facteurs, tels que les lois sur le zonage ou les codes du bâtiment, qui influent sur le résultat d’un projet.

Estimer le temps et la main d’œuvre

Lorsque vous estimez le temps et la main-d’œuvre, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs, notamment la complexité du projet, l’expérience de l’équipe affectée au projet et la disponibilité des membres de votre équipe pendant la durée du projet. – Complexité – La complexité d’un projet est déterminée par plusieurs facteurs, tels que le type de structure, le nombre de systèmes de construction et le fait que la conception comporte des caractéristiques uniques. Plus un projet est complexe, plus le coût est susceptible d’être élevé. – Expérience de l’équipe – L’expérience de l’équipe affectée au projet peut avoir une incidence importante sur le coût du projet. Par exemple, une équipe inexpérimentée peut avoir besoin de plus de temps pour mener à bien le projet. – Disponibilité de l’équipe – La disponibilité des membres de votre équipe peut avoir une incidence sur la rapidité avec laquelle vous pouvez réaliser le projet. Par exemple, si un membre de votre équipe prend un congé, vous devrez peut-être retarder le calendrier du projet. – Calendrier du projet – Le calendrier d’un projet peut avoir un impact important sur le coût du projet. Par exemple, un projet qui est comprimé dans un délai court est susceptible de coûter plus cher qu’un projet dont le calendrier est plus long.

Conseil de pro : vérifiez vos calculs !

Une fois que vous avez terminé votre estimation, vous devez vérifier vos calculs pour vous assurer que vous n’avez rien oublié. Il existe de nombreuses façons de vérifier vos calculs, notamment : – Utiliser un programme informatique pour vous assurer que vos chiffres sont exacts. – Faire appel à un tiers indépendant pour vérifier vos chiffres. – S’associer à un cabinet d’architecture ou à une entreprise de construction qui utilise le même logiciel que vous. Cela vous permettra de comparer vos estimations avec les chiffres qu’ils génèrent afin de pouvoir identifier toute divergence. – Demandez à un collègue de revoir vos estimations. – Organisez une visite du client. – Engagez un architecte pour revoir votre conception. – Partager vos estimations avec d’autres personnes afin qu’elles puissent examiner et critiquer votre travail. – Consultez des experts dans votre domaine. – Expliquer votre conception aux clients et aux entrepreneurs pour identifier tout problème potentiel. – Obtenir un retour des clients sur leurs attentes et sur la façon dont ils interprètent votre projet.

Estimer le coût de construction d’un projet

Les coûts de construction dépendent de plusieurs facteurs, notamment le type de bâtiment, la région géographique du pays, les matériaux utilisés et le coût de la main-d’œuvre. Pour estimer le coût de construction d’un projet, suivez les étapes suivantes : – Déterminez le type de bâtiment que vous concevez. Cela vous aidera à déterminer le code du bâtiment qui s’applique à votre projet et le coût des matériaux. – Calculez la superficie du bâtiment. Cela vous aidera à déterminer le volume du bâtiment, qui est un facteur important pour déterminer le coût du projet. – Estimez le coût total des matériaux. Vous pouvez le faire en fonction du type de matériaux que vous utilisez, de la quantité de matériaux et de leur coût unitaire. – Calculez le coût de la main-d’œuvre. Vous pouvez estimer le coût de la main-d’œuvre en fonction de la région du pays où se situe le projet. – Additionnez tous ces coûts pour obtenir le coût total de construction du projet. – Répartissez ces coûts en paiements mensuels pour avoir une idée de la durée de remboursement du projet. – Identifiez toutes les dépenses supplémentaires qui pourraient affecter le projet, comme les permis et les plans.

Comprendre les coûts de construction

Plusieurs facteurs peuvent affecter le coût de construction d’un projet, notamment le type de projet, les matériaux utilisés et l’emplacement du projet. – Le type de projet – Le type de projet que vous estimez peut avoir un impact important sur le coût du projet. Par exemple, une maison unifamiliale sera moins coûteuse qu’un immeuble de bureaux. – Les matériaux utilisés – Les matériaux utilisés pour un projet peuvent avoir une incidence à la fois sur le coût et sur le calendrier du projet. Par exemple, l’utilisation de matériaux de haute qualité augmentera le coût d’un projet, mais elle peut aussi en raccourcir le délai. – L’emplacement – L’emplacement du projet peut avoir une incidence sur le coût du projet. Par exemple, le coût de la vie à New York est plus élevé qu’à Las Vegas. – Le climat – Le climat de l’endroit où se situe le projet peut avoir un impact important sur le coût du projet. Par exemple, les projets situés dans des régions où les conditions météorologiques sont extrêmes, comme les ouragans et les tornades, seront plus chers que les projets situés dans des régions où le climat est doux.

- Advertisement -

spot_img

Worldwide News, Local News in London, Tips & Tricks

spot_img

- Advertisement -